Je fais semblant de lui croquer le bout du nez. Elle rit, puis panique : « noooon, rends-le moi !!! », au bord des larmes. Il n’y a qu’en faisant le geste de remettre le bout du nez en place qu’elle retrouve son calme.